Histoire avant 1848
Archives / Bibliothèque
Vie des Communautés
Centenaire 1914-1918

22 février 2017

HYDRAULIQUE : 5 BARRAGES SERONT RÉCEPTIONNÉS EN 2017.

Dans le cadre d’une visite de travail et d’inspection, M. Abdelkader Ouali, ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, accompagné d’une importante délégation de son département ministériel, a effectué une visite d’inspection et de travail le 20 et 21 février 2017 pour inspecter différents projets et ouvrages hydrauliques et environnementaux de la wilaya.
Le ministre, dans son premier point de visite à Bouguirat, a inspecté le projet d’une usine de tri et de traitement de déchets solides. D’emblée, M. Ouali Abdelkader a insisté sur la nécessité d’un mouvement citoyen pour les questions environnementales.
Sur place, le ministre a instruit le directeur de l’Agence nationale des déchets de faire une étude sur les 27 décharges anarchiques que compte la wilaya. Ce projet d’un coût de 600 millions de dinars va générer quelque 300 emplois.
Le tri se fera à partir du recyclage de papier, carton, plastique et objets ferreux et non ferreux. La délégation a continué sa visite à la plaine des Bordjia dans la daïra de Aïn Nouissy. Ici, le ministre a assisté à une explication sur le lancement prochain des travaux de protection contre les crues de 3 oueds qui traversent cette région et portant sur la réalisation d’une conduite principale allant jusqu’à la Macta sur un itinéraire de 17 km.
La plaine de Bordjia va abriter prochainement 2 grands projets, à savoir ceux du bassin de lait sur une superficie de 1.633 hectares et la zone industrielle (670 ha). A Sidi Amar dans la daïra de Stidia, M. Abdelkader Ouali a exprimé sa satisfaction quant au projet structurant réalisé qui va renforcer l’AEP au niveau de cette région, tout en soulignant la nécessité de continuer à améliorer la gestion de la distribution et de l’assainissement, au profit de la qualité de vie des citoyens. Toujours à Stidia, le ministre a inauguré un système de relevage et assèchement du lac d’eaux usées pour une capacité de 5000 m3/jour.
Le ministre a annoncé la réception de 5 barrages en 2017 et de 4 autres d’ici 2019, en plus de la concrétisation de 70.000 forages. M Ouali Abdelkader s’est rendu ensuite à l’agence commerciale de l’Algérienne des eaux (ADE) à Ain Tédelès, soulignant que les orientations du programme national de l'eau s’étalant jusqu’à 2035 portent sur la mobilisation intensive des eaux, l’irrigation et la réfection des réseaux.
Au second jour de sa visite, la délégation ministérielle s’est rendue dans le chef-lieu de wilaya pour la pose de la première pierre du barrage de l’oued Aïn Sefra avant d’inaugurer la maison de l’environnement. Dans la région du Dahra, le ministre a inauguré les stations d’épuration de Khadra et de Sidi Lakhdar, un bilan d’exploitation lui a été fourni par le directeur des ressources en eau.
D’autres projets rattachés au secteur de l’hydraulique ont été à l’ordre du jour lors de cette visite. A Oued El Kheir, le ministre visitera la station de traitement Sidi Ladjel ainsi que les ouvrages de renforcement d’AEP des douars M’nenda, d’Adif, Karoucha, Belmokhtar et Chraga 2.

A. B.


 

© Copyright G. LANGLOIS/site ANLB




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !