Histoire avant 1848
Archives / Bibliothèque
Vie des Communautés
Centenaire 1914-1918









 

23 avril 2011

VOLS DE CÂBLES EN CUIVRE ET AGRESSIONS DES OUVRAGES D'ART : UNE RECRUDESCENCE INQUIÉTANTE À MOSTAGANEM.

La direction de la Société de distribution Ouest (SDO) n'est pas satisfaite. Le patron de la Société d'électricité et de gaz s'insurge contre les vols répétés de câbles BT en cuivre.
Plusieurs cas de vol de câble en cuivre ont été signalés dans de nombreuses localités de la wilaya de Mostaganem durant la première quinzaine du mois d'avril, un phénomène accentué par la hausse des prix du cuivre sur le marché. Selon le directeur des mines et de l'industrie de la wilaya, sept actes de vol ont été commis et 8 110 ml de cuivre ont été dérobés, d'une valeur estimée à 4 065 305 DA. Les voleurs ont subtilisé ces câbles en cuivre au lieudit Das Si Korich, à Hassi- Mamèche, dans la zone industrielle de Fornaka, au douar Zouaria, dans la daïra de Bouguirat, à Chaïb Draâ et Graouchia, dans la daïra d'Aïn Tédelès et au douar Amaïria, relevant de la localité de Kheïreddine. Ainsi, à chaque fois que le réseau électrique est dégradé, la SDO procède à son remplacement en engageant d'importantes sommes d'argent qui en temps normal seraient destinées à une meilleure couverture en l'électricité et à l'amélioration du service. Des actes de vandalisme ciblant les ouvrages d'art sont légion dans la wilaya. Ce phénomène continue de porter préjudice à la société. Parmi les ouvrages d'art les plus touchés, il y a le picage Fornaka-Mazagran où rien n'est épargné puisque même les conduites de diamètre supérieur ont été touchées au niveau des communes de d'Aïn Nouissy, Mazagran, Hassi-Mamèche et Kheïreddine, causant ainsi un préjudice financier à cet opérateur, dont la valeur est estimée à plusieurs millions de dinars, et la dégradation du réseau électrique.

AB

© Copyright G. LANGLOIS/site ANLB




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !