Histoire avant 1848
Archives / Bibliothèque
Vie des Communautés
Centenaire 1914-1918

Résultat de recherche d'images pour "logo reflexion dz"

Lundi 08 Mai 2017

PROTECTION CIVILE : TROIS INCENDIES EN 72 HEURES !

A quelques semaines de la saison estivale et ses canicules, les incendies s’annoncent déjà en force et ont tendance à prendre des proportions assez alarmantes. En ce sens, trois incendies se sont déclarés du 03 au 05 du mois en cours à travers trois lieux différents de la wilaya, a indiqué la Direction de la protection civile, dans un communiqué, rendu public, hier. Le premier est survenu le 03 Mai à 14 heures et a ciblé un massif forestier d’El Chegga, relevant du territoire communal d’Ain Nouissy. Alertés, les éléments de l’unité de la protection civile de Hassi Mameche, secondés par les pompiers de l’unité centrale de Mostaganem, sont intervenus pour circonscrire le feu qui malheureusement a ravagé quelques 500 ares et préserver le reste de la superficie de la forêt estimée à 2000 hectares. Un second feu s’est déclaré le même jour à 21 heures au sein d’un appartement de la cité des 50 logements, sise à Ain Tédelès. Ce dernier a été causé par une bouteille de gaz butane mal raccordée à un fourneau pour la cuisson, et qui a pris feu. L’incendie a provoqué à son tour, un malaise à trois personnes dont l’âge varie de 24 à 64 ans, ayant souffert de troubles respiratoires et qui ont été, tous secourus par les pompiers, selon le même communiqué. Ces derniers sont parvenus à sauver le reste de l’appartement et son ameublement, ainsi que trois autres bouteilles de gaz butane. Le troisième et dernier incendie a eu lieu le 05 Mai à 10 heures 35 minutes et a touché une parcelle agricole en ravageant un demi hectare de sa superficie, cultivée en céréales (blé et orge), située au douar d’Oued Krir, relevant de la commune de Sidi Lakhdar. Les éléments sont parvenus à sauver des flammes en furie, le reste du champ agricole d’une superficie de 02 hectares et la forêt voisine.

L.Ammar
 

© Copyright G. LANGLOIS/site ANLB




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !