Histoire avant 1848
Archives / Bibliothèque
Vie des Communautés
Centenaire 1914-1918










1er juillet 2017

DEUX NOYÉS ET UN DISPARU SUR LES PLAGES.

La série noire des baignades mortelles se poursuit sur la côte mostaganémoise. Deux adolescents de 16 ans, originaires de la localité de Aïn Nouissy, se sont noyés le mercredi après-midi aux environs de 14 h 30 sur une plage non autorisée à la baignade près de la plage de la Stidia, tandis qu’un troisième baigneur de 17 ans s’est noyé à la plage des Sablettes.
Deux jeunes ados sont venus se baigner comme ils avaient l'habitude de le faire dans cette zone interdite à la baignade tout près de la plage de Stidia dans le lieudit l’Ilot. Mais, la mer démontée les a entrainés vers les courants marins. Aussitôt avisés, les éléments de la Protection civile se sont immédiatement rendus sur les lieux et se sont portés à leurs secours. La mer houleuse a gêné considérablement l’intervention des maîtres-nageurs. L’un des baigneurs a pu être secouru en arrêt cardiorespiratoire et il a été admis entre la vie et la mort aux UMC, son pronostic vital est engagé, tandis que le second baigneur a été repêché sans vie aux environs de 20 h 30 minutes et son corps a été transféré au service de la médecine légale de l’hôpital Ernesto-Che-Guevara. Drame similaire à la plage des Sablettes où la mer très agitée avec des courants violents n’a pas dissuadé un jeune baigneur de 17 ans à braver le danger en dépit de l’interdiction de baignade affichée. Son corps n’a pas toujours été repêché, malgré les recherches intenses des sauveteurs en mer.
Les maîtres-nageurs, aidés cette fois de plongeurs, ont repris les recherches ce jeudi, et n’ont rien donné en fin d’après-midi. D’après les papiers d’identité trouvés sur les habits de la victime, sur le rivage, le jeune disparu serait originaire de la ville de Relizane.

A. B.


© Copyright G. LANGLOIS/site ANLB




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !