Histoire avant 1848
Archives / Bibliothèque
Vie des Communautés
Centenaire 1914-1918

ANLB
Aïn Nouissy / Noisy-les-Bains
Toute l'histoire d'un village d'Algérie

.

TABLEAU DES TRIBUS ET DES DOUARS DE LA REGION D'AIN-NOUISSY

1879
(à gauche, les tribus d'origine ; à droite, les douars qui en sont issus)

Abid-Chéraga. Tribu (Superficie 6 116 hectares) Délimitée par décret du 25 octobre 1865, Bulletin Officiel, page 462. Divisée en deux douars. Voir les douars Ouled-Senoussi et El-Kedadra, n° 156 et 157 de la carte. Commune mixte, canton judiciaire et arrondissement de Mostaganem. Population totale 1 194 habitants. Ouled-Snoussi. Provenant de l’ancienne tribu des Abid-Chéraga. (Superficie 2 716 hectares) Constitué en douar-commune par décret du 25 octobre 1865, Bulletin Officiel, page 462. Rattaché à la commune mixte, au canton judiciaire et à l’arrondissement de Mostaganem ; - à 26 kilomètres S.-O. de Mostaganem. Une partie du douar d’Ouled-Snoussi a été rattachée à la commune de la Stidia. Population de la partie rattachée à la commune mixte 519 habitants indigènes. N° 156 de la carte.
Senoussi. Voir Ouled-Snoussi, douar. Commune mixte, canton judiciaire et arrondissement de Mostaganem.
El-Kedadra. Provenant de l’ancienne tribu des Abid-Cheraga. (Superficie 3 400 hectares) Constitué en douar-commune par décret du 25 octobre 1865, Bulletin Officiel, page 462. Rattaché à la commune mixte, au canton judiciaire et à l’arrondissement de Mostaganem ; - à 22 kilomètres S.-O. de Mostaganem. Population 675 habitants indigènes. N° 157 de la carte.
El-Khedrara. Voir El-Kedadra, douar. Commune mixte, canton judiciaire et arrondissement de Mostaganem.
* * * * * *
Bordjia. (Superficie 10 879 hectares) Ancienne tribu délimitée et divisée en 4 douars-communes par décret du 9 novembre  1865. Voir les douars-communes Beni-Yahyi, n° 158 ; Ahl-el-Hassian, n° 159 ; Sahouria, n° 33 ; Sfafah, n° 32. Canton judiciaire et arrondissement de Mostaganem. Population totale de Beni-Yahyi, 1 437 habitant ; population total de Ahl-el-Hassian, 1 404 habitants ; population totale de Sahouria, n° 927 ; population totale de Sfafah, 1 182 habitants. Ahl-el-Hassian. Provenant de la tribu des Bordjia. (Superficie 4 500 hectares) Constitué en douar-commune par décret du 9 novembre 1865, Bulletin Officiel, page 488. Rattaché à la commune mixte , au canton judiciaire et à l’arrondissement de Mostaganem ; - à 20 kilomètres S. de cette ville. N° 159 de la carte. Population 2 Européens et 1 402 indigènes.
El-Hassian. Voir Ahl-el-Hassian, douar. Commune mixte, canton judiciaire et arrondissement de Mostaganem.
Beni-Yayi ou Beni-Yahil. Provenant de l’ancienne tribu des Bordjia. (Superficie 8 421 hectares) Constitué en douar-commune par décret du 9 novembre 1865, Bulletin Officiel, page 488. Rattaché à la commune mixte, au canton judiciaire et à l’arrondissement de Mostaganem ; - à 22 kilomètres S.-O. de cette ville. Population 1 437 habitants indigènes. N° 158 de la carte.
Helb. (Superficie 942 hectares) Terre collective de culture de l’ancienne tribu des Bordjia. Rattachée au douar de S’fafah par décret du 9 novembre 1865, Billetin Officiel, page 495. Commune mixte, canton judiciaire et arrondissement de Mostaganem. Population comprise dans le douar de S’fafah. Voir S’fafah, douar.
Sahouria. Provenant de l’ancienne tribu des Bordjia. (Superficie 2 933 hectares) Constitué en douar-commune par décret du 9 novembre 1865, Bulletin Officiel, page 488. Rattaché à la commune mixte, au canton judiciaire et à l’arrondissement de Mostaganem ; - à 28 kilomètres et à 34 kilomètres S. de Mostaganem. Population 927 habitants indigènes. N° 33 de la carte. Ce douar est formé de trois groupes isolés. Une partie de son territoire a été prélevée pour l’établissement du village de Sahouria en voie de peuplement.
S’fafah. Provenant de l’ancienne tribu des Bordjia. (Superficie 3 934 hectares, y compris 942 hectares de la terre Helb.) Constitué en douar-commune par décret du 9 novembre 1865, Bulletin Officiel, page 488. Rattaché à la commune mixte, au canton judiciaire et à l’arrondissement de Mostaganem ; - à 40 kilomètres S. de Mostaganem. Population 2 étrangers européens et 1 180 indigènes. N° 32 de la carte.
* * * * * *
Dradeb. Ancienne tribu du même nom. (Superficie 5 406 hectares) Constitué en douat-commune par décret du 6 avril 1867, Bulletin Officiel page 523. Rattaché, savoir : à la commune de plein exercice de Pélissier, 1 289 hectares ; à Aboukir, 2 327 hectares ; à Aïn-Nouissy, 1 290 hectares ; à Rivoli, 2 327 hectares. Arrondissement et canton judiciaire de Mostaganem : - à 7 kilomètre E. de Mostaganem. La population de ce douar est comprise dans les communes de Pélissier, d’Aboukir, d’Aïn-Nouissy et de Rivoli.
* * * * * *
Achem-Darough. Voir Hachem-Darough, tribu. Arrondissement de Mostaganem, département d’Oran, canton judiciaire de Mostaganem. Hachem-Darough-Fouaga. Provenant de l’ancienne tribu des Hachem-Darough. (Superficie 1 028 hectares, déduction faite de 9 hectares du domaine public et un hectare du domaine de l’Etat.) Constitué en douar-commune par décret du 4 décembre 1864, bulleti officiel page 472. Rattaché aux communes de plein exercice de Mostaganem, de Pélissier et d’Aboukir, canton judiciaire et arrondissement de Mostaganem ; - à 10 kilomètres E. et N.-E. de Mostaganem, sur le chemin de cette ville à Mazouna. Le territoire est entièrement melk. La population est comprise dans les communes de plein exercice précitées.
Hachem-Darough-Tahta. Provenant de l’ancienne tribu des Hachem-Darough. (Superficie 3 362 hectares, déduction faite de 110 hectares du domaine de l’Etat et 23 hectares du domaine public.) Constitué en douar-commune par décret du 4 décembre 1864, Bulletin Officiel, page 472. Rattaché à la commune de plein exercice de Tounin, canton judiciaire et arrondissement de Mostaganem ; - à 5 kilomètres N.-E. de cette dernière ville. Le territoire de ce douar est entièrement melk. Population comprise dans la commune de plein exercice de Tounin.
* * * * * *
Malef. Voir Ouled-Malef, tribu. Rattachée aux communes de plein exercice d’Aboukir, Pélissier, Rivoli et Aïn-Nouissy. Commune mixte de Mostaganem, canton judiciaire et arrondissement de Mostaganem.
                ******************
Ouled-Malef. (Superficie 10 967 hectares) Tribu délimitée et constituée en 2 douars-communes par décret du 30 octobre 1867. Voir les douars Hassaïnia, n° 160 de la carte et Cheraba (sans n°). Canton judiciaire et arrondissement de Mostaganem. Le douar Hassaïnia est rattaché (1 606 hectares) aux communes de plein exercice de Rivoli et d’Aboukir et (6 763 hectares) à la commune mixte de Mostaganem. Le douar Cheraba, comprenant les fractions Cheraba et Ouled-Hamdan, est rattaché 1ère fraction 2 508 hectares à la commune de plein exercice d’Aboukir, 27 hectares à la commune de plein exercice de Rivoli, 238 hectares à la commune de plein exercice de Pélissier ; 2e fraction Ouled-Hamdan, 825 hectares à la commune de plein exercice d’
Aïn-Nouissy.
Cheraba. Provenant de l’ancienne tribu des Ouled-Malef. (Superficie 3 598 hectares) Douar formé des fractions des Cheraba et des Ouled-Hamdan. Constitué par décret du 30 octobre 1867, Bulletin Officiel 1868, page 628. La fraction des Cheraba a été rattachée aux communes suivantes : 1° 2 508 hectares à la commune de plein exercice d’Aboukir ; 2° 27 hectares à la commune de plein exercice de Rivoli ; 3° 238 hectares à la commune de plein exercice de Pélissier. La fraction des Ouled-Hamdan, d’une superficie de 825 hectares, à la commune de plein exercice d’Aïn-Nouïssy, canton judiciaire et arrondissement de Mostaganem. La population de Cheraba est comprise dans les communes précitées. – Nota : La partie rattachée à Pélissier est connue sous le nom de Moualda.
Ouled-Hamdan. Fraction des Ouled-Malef. (Superficie 825 hectares) Territoire délimité et réparti par décret du 30 octobre 1867, Bulletin Officiel 1868, page 628. Rattaché à la commune de plein exercice d’Aïn-Nouissy, arrondissement et canton judiciaire de Mostaganem. Population comprise dans la commune d’Aïn-Nouissy.
Assaïnia. Voir Hassaïnia, douar. Commune de plein exercice de Rivoli et d’Aboukir, commune mixte de Mostaganem, canton judiciaire et arrondissement de Mostaganem.
Hassaïnia. Provenant de l’ancienne tribu des Ouled-Malef. (Superficie 7 369 hectares) Constitué en douar-commune par décret du 30 octobre 1867, Bulletin Officiel, 1868, page 628. Rattaché 1° 48 hectares 85 ares à la commune de plein exercice de Rivoli ; 2° 1 557 hectares 47 ares à la commune d’Aboukir, section d’Aïn-sidi-Chérif, et 3° 5 762 hectares 80 ares à la commune mixte de Mostaganem. Canton judiciaire de Mostaganem ; - à 18 kilomètres S. de cette ville, à l’O. de la route nationale d’Alger à Oran. Population indigène de la partie du douar comprise dans la commune mixte 1 093 habitants. N° 160 de la carte. Une partie de ce douar a été prélevée pour la formation du centre de Sirat.
* * * * * *

(Source :  Répertoire alphabétique des tribus et des douars de l’Algérie)

© Copyright 2015 G. LANGLOIS/site ANLB


Précédent  


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !