Histoire avant 1848
Archives / Bibliothèque
Vie des Communautés
Centenaire 1914-1918

REFLEXION

Lundi 20 Novembre 2017

DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES : LES AGRICULTEURS ATTENDENT LES PERMIS DE FORAGE DE PUITS.

Les services agricoles de la wilaya de Mostaganem envisagent la réalisation d’un programme de plantations d’agrumes d’orangers et de citronniers sur une superficie de 4850 hectares répartis entre plusieurs communes, à savoir : Mesra, Oued El Kheir, Fornaka, Ain Nouissy, Bouguirat et Kheir Eddine. Ces régions sont connues pour pouvoir être complantées en arbres fruitiers notamment, les agrumes. Leur potentialité dans ce cas peut aller jusqu’à plus d’un million d’arbres productifs de diverses espèces fruitières. En ce sens, un rendement d’environ 270 qx par hectare en fruits est attendu, comme ce fut le cas durant la saison passée. Néanmoins, pour cette année la production de ce type d’arbres d’agrumes, exigerait probablement un apport d’eau complémentaire par voie d’irrigation qui serait conséquent et ce en considération du manque de pluie, durant cette saison automnale. Cet état de fait, influe certainement sur la production des variétés primeurs d’oranges, ce qui pourrait se traduire par une certaine baisse par rapport à la production de l’année dernière. Ainsi, les autorités espèrent combler le déficit enregistré au cours du mois de mars prochain, à condition qu’il pleuve. Cette situation a poussé les agriculteurs à recourir au système d’irrigation au goutte à goutte, alors que d’autres ont sollicité les autorités de les autoriser à faire des forages aux fins d’irrigations. Notons, que les agriculteurs appréhendent l’invasion de la mouche des oranges appelée ‘’Cératite’’, laquelle nécessite le recours à des traitements phytosanitaires couteux qui vont aussi augmenter le cout de production à l’hectare et par suite le prix de vente des agrumes sur le marché.

Amina. L
 

© Copyright G. LANGLOIS/site ANLB
 



Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !