Histoire avant 1848
Archives / Bibliothèque
Vie des Communautés
Centenaire 1914-1918

REFLEXION

Dimanche 10 Décembre 2017

ABATTOIR DE BOUGUIRAT : DÉTOURNEMENT ET DILAPIDATION DE DENIERS PUBLICS À L'ORAVIO.

Les éléments de la police judiciaire de la sûreté de daïra de Bouguirat, en coordination avec la brigade économique et financière de la sûreté de wilaya, viennent d’arrêter 14 employés, activant à l’abattoir de l’ORAVIO de Bouguirat, et d’autres dans une entreprise d’élevage de poulets à Ain Nouissy. Ces fonctionnaires sont impliqués dans une affaire de détournement et dilapidation de deniers publics et de la commercialisation de poulets avariés.

ABATTOIR DE BOUGUIRAT : Détournement et dilapidation de deniers publics à l’ORAVIO Les éléments de la police judiciaire de la sûreté de daïra de Bouguirat en coordination avec la brigade économique et financière relevant du service de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Mostaganem, sont parvenus à traiter une affaire de détournement et de dilapidation de deniers publics de l’abattoir de volailles de Bouguirat, selon le communiqué de la cellule de communication et de presse de la sûreté de wilaya. Les faits de cette affaire ont débuté par l’arrestation d’un camion en plein centre de la ville de Bouguirat, par les policiers en faction, sur l’avenue principale. Ce dernier était chargé de poulets congelés d’un poids de 3904 kilogrammes, qui après une première vérification, étaient avariés et impropres à la consommation. Poursuivant l’enquête sur cette affaire, les policiers sont parvenus à saisir également une seconde quantité de poulets, dissimulée dans une chambre froide de l’abattoir, et dont le poids a été estimé à 15700 kilogrammes, et à apprendre que deux autres camions chargés de ce produit avarié, ont quitté les chambres froides de l’abattoir vers la ville de Mostaganem. L’enquête a fini par déterminer l’implication de 14 employés de différents grades et autres postes, activant au sein de l’abattoir de Bouguirat et d’une autre entreprise d’élevage de poulets, sise à Ain Nouissy, dans cette affaire de détournement et de dilapidation de deniers publics avec non-respect des procédures d’incinération du produit avarié. Pour les chefs d’inculpation de dilapidation de deniers publics, de négligence, d’exposition de produits avariés à la vente, abus de pouvoir, non-respect des procédures d’incinération, les mis en cause ont été présentés  par devant le procureur de la République près le tribunal de Mostaganem, qui à son tour, a transféré le dossier au juge d’instruction. Ce dernier a ordonné de mettre en mandat de dépôt 03 des accusés, 06 sous contrôle judiciaire et de relaxer les 05 autres, en attendant le cours de l’instruction.

L.Ammar

 
© Copyright G. LANGLOIS/site ANLB

 



Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !